Général de transition (3ème degré)

Général de Transition

1. SCIENCES 

Comprendre et analyser des documents et des expériences, établir des relations de cause à effet, hiérarchiser les notions acquises, exprimer ses connaissances dans un langage clair et rigoureux en étant capable d’expliquer chaque étape du raisonnement sont les différents savoir-faire auxquels les élèves arriveront par la voie des disciplines suivantes: géographie, physique et chimie.

Il ne suffit pas d’entendre des mots scientifiques dans les médias tels que énergie cinétique et vitesse à l’origine de nombreux accidents, dérivés chlorofluorocarbonés (CFC) responsables de l’épaisseur de la couche d’ozone, cristaux liquides servant de chiffres aux calculatrices, PH des produits de beauté et de la peau, polyesters et polyamides des vêtements, lecture laser des CD … Tous ces mots, jetés parfois comme de la poudre aux yeux, doivent trouver leur place dans une connaissance rigoureuse et structurée de la physique et de la chimie. En comprenant les états solides, liquides et gazeux de la matière et les ondes en physique, la chimie du carbone et les phénomènes d’acidité et d’oxydo-réduction en chimie, l’élève pourra comprendre le monde dans lequel il vit et agir sur son environnement.

Si l’objectif du cours de géographie (4 périodes) est d’aider l’élève à porter un regard ouvert sur le monde, les démarches et les opérations intellectuelles mises en œuvre dans l’activité géographique peuvent lui servir, par transfert, dans les autres domaines de la connaissance et de l’action.

La géographie se situe au carrefour des sciences naturelles et des sciences humaines: elle place, au centre de ses préoccupations, l’homme dans ses rapports complexes avec le milieu où il vit, qu’il exploite et qu’il aménage. Le monde, dans la complexité de ses paysages économiques, politiques, sociaux, culturels, nous restera inintelligible si nous n’avons pas recours à la géographie. Par l’apprentissage de cette science, l’élève sera plus responsable et donc plus humain.

2. SCIENCES ECONOMIQUES 

Cette option propose une approche humaine et réfléchie dans des domaines qui intéressent tout citoyen: monnaie, banque, droit, contrat, entreprises.

Au départ de situations économiques et sociales actuelles, l’élève apprend à découvrir le monde économique: les marchés, les finances publiques, les relations économiques internationales.

L’option sciences économiques (4) permet à l’élève de développer une meilleure compréhension des mécanismes essentiels de l’économie et de leur importance dans le contexte de mondialisation des relations telles qu‘elles sont vécues aujourd’hui.

Les commentaires sont clos.